Ligue 1 : Le bilan de la première journée

Ligue 1 : Le bilan de la première journée

13 août 2018 0 Par Léo Khozian

Le top :

L’OM a remporté largement sa première rencontre de Ligue 1 face à Toulouse vendredi soir (4-0). Double buteur, Dimitri Payet a été l’artisan principal de cette démonstration. Le Réunionnais part sur des bases aussi élevées que la fin de saison dernière.

Dans la foulée, Monaco, Lyon, puis Paris ont eux aussi réussi leur entrée en matière. Après une saison où la lutte pour le podium a duré jusqu’à l’ultime journée du championnat, les « gros » avaient à cœur de ne pas perdre des points bêtement dès le début de la saison.

Le flop :

Attendu après ses trois victoires en tour préliminaires et en barrage d’Europa League, les bordelais ont déçu. Fraîchement rachetés par un investisseur américain, les girondins ont manqué leur départ en championnat, à domicile, face à Strasbourg. Malmenés dans le jeu, les hommes de Gustavo Poyet ont évolué à 10 à partir du quart d’heure de jeu, suite à l’exclusion de Pablo, avant de craquer une première fois à la 68eme minute.

Les promus :

Au terme d’un match fou, Nîmes a battu Angers au Stade Raymond Kopa dans les ultimes minutes (3-4). Pour leur retour dans l’élite après 25 ans d’absence, les hommes de Bernard Blaquart ont joué avec la fougue et l’envie qui leur avait permis de monter en Ligue 1, avec succès. Les Remois, champion de Ligue 2, avaient un déplacement périlleux à Nice pour ouvrir leur saison. Les Rouge et Blanc ont créé la surprise en remportant leur match sur la plus petite des marges, grâce au Malien Moussa Doumbia, arrivé cet été en provenance du FC Rostov.

Le joueur :

Clément Deprès s’en amuse sur Twitter : « J’ai battu Neymar », s’enjoue celui qui vient tout juste de franchir la barre des mille abonnés sur le réseau social. Le Nîmois a renversé Angers en 16 minutes chrono. Entré à la 75eme minute, le natif du Gard marque sur son tout premier ballon pour relancer son équipe, jusqu’alors menée 3-1. A la 88ème, il remet ça en offrant la victoire au Nîmes Olympique (3-4). 2 buts en 16 minutes de jeu, soit autant que sur ses 19 matchs de la saison précédente en Ligue 2.